Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu

Dimanche des Rameaux

« Hosanna ! Sauve-nous ! » (Marc 11, 10)

C’est la joyeuse entrée du Roi-messie à Jérusalem. Celui qui vient nous sauver ne nous sauve pas sans nous. Si nous mettons nos manteaux sous ses pas, c’est parce qu’il nous sauve en faisant sa route en nous, et qu’il faut y consentir et le vouloir. Entrons avec lui dans le travail d’enfantement de l’homme nouveau, recréé par la Parole incarnée.

« Tu m’as donné une langue de disciple… tu m’as ouvert l’oreille… et moi je n’ai pas caché ma face devant les outrages. » Paradoxe du disciple qui écoute pour se laisser faire, du serviteur prophète devenu muet, plus éloquent que jamais quand il expire sa vie dans l’amour pour nous. Par lui, avec lui et en lui nous savons que nous ne serons pas confondus.

« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. » Ne nous étonnons pas de la versatilité des foules, nous connaissons si bien la nôtre ! Pendant cette Semaine sainte, fixons moins notre regard sur nous-même que sur celui qui vient à nous et s’enveloppe de notre chair, marchons avec celui qui vient vivre en nous et fait de nous ses frères, les enfants du Père.

Père Olivier Teilhard de Chardin

© Photo Gaëtan Évrard Prions en Église