Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu

5ème dimanche de Pâques

Hors de moi vous ne pouvez rien faire !

 

« Réconfortée par l’Esprit Saint l’Eglise se multipliait. » C’est ce que nous voyons depuis 2 000 ans. Sa vitalité et sa fidélité, sa créativité et sa fécondité s’expriment à Auteuil sous nos yeux : le pèlerinage fraternel des jeunes à Lourdes, l’engagement auprès des jeunes et des pauvres au Centre Corot, la rénovation de l’orgue, l’accompagnement des personnes malades à Sainte Périne en sont le signe en ce temps de vacances.

 

« En dehors de moi vous ne pouvez rien faire. » L’image de la vigne exprime la vitalité de l’Eglise du Christ en ses sarments, en tant qu’unis au Christ par l’Esprit Saint, unis à celui qui seul peut dire : « Je suis la vie… la lumière… la vérité… le chemin… le pain vivant… » La vitalité de l’Eglise ne procède pas d’abord de notre bonne volonté ou de notre organisation mais du don de Dieu qui prend soin de la vigne et donne le fruit.

 

« Demeurez en moi comme moi en vous. » Hors du Christ, nous avertit le Saint Père, l’Eglise se réduit à une organisation de bienfaisance. Et les fruits restent en-deçà du dessein divin. Comment faire ? En « marchant dans la crainte de Dieu », c’est-à-dire en vivant du double commandement d’ « avoir foi en Jésus-Christ » et de « nous aimer les uns les autres ». En recevant activement l’Esprit-Saint qui imprime en nous l’unité de ce double commandement par le sceau du baptême. « Recevez l’Esprit Saint. »

Père Olivier Teilhard de Chardin

© Photo Gaëtan Évrard Prions en Église