Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu

4ème dimanche de l'Avent

Le Seigneur te fera lui-même une maison  (2 Samuel 1, 11)

 

« Le Seigneur te fera lui-même une maison », une demeure et une famille, une demeure où repose l’Esprit de famille, une famille où demeure l’Esprit Saint. Le Temple, Marie, l’Eglise : autant de demeures pour le Seigneur notre Dieu conformément à la promesse faite au roi David. Et quand le Saint Esprit prend Marie sous son ombre, c’est Dieu qui prend possession de sa demeure, de son Temple.

 

Qu’est-ce qui est en jeu dans cette affirmation ? C’est le fait que le salut de l’homme vient de Dieu. Et qu’il vient de façon très déterminée, singulière, quand le Fils de Dieu est fait fils d’homme pour qu’en retour les fils d’homme soient transformés en fils de Dieu. Le salut se reçoit de Dieu, la fécondité de nos vies, l’unité de la famille humaine sont un don de Dieu. Un don spirituel d’abord appuyé sur la promesse faite à David : « Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi. »

« Je suis la servante du Seigneur », la servante du dessein de Dieu. La réponse de Marie est essentielle à la réalisation historique du dessein de Dieu. Sans le oui de Marie, pas d’Incarnation. Pas d’espérance certaine pour celui qui fut modelé de la terre et suscité dans l’être par le souffle même de Dieu. Puissions-nous aujourd’hui entrer par la grande porte dans le dessein éternel de Dieu, par la porte de la foi en Jésus qui vient.

Père Olivier Teilhard de Chardin