Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu

2ème dimanche de Pâques " de La Divine Miséricorde"

 

CELUI QUI REND TÉMOIGNAGE, C'EST L'ESPRIT   

(1 Jean 5, 6)

« Recevez l’Esprit Saint ! » C’est un commandement que les Apôtres reçoivent dans l’humilité de leur vie. « Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis. Tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. » Miséricorde de Dieu. Pouvoir considérable donné aux Apôtres sur le corps de l’humanité en histoire d’alliance avec son Dieu. Quel est cet Esprit ?

 

C’est l’Esprit de paix. Esprit reçu après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine, alors que les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient. Esprit de paix qui donne à Matthieu la mémoire et le pardon de sa trahison à la vue des plaies de son Seigneur. C’est l’Esprit de force qui donne aux Apôtres de porter témoignage « avec une grande force » de la résurrection du Seigneur. C’est l’Esprit d’unité qui donne à la multitude des croyants « un seul cœur et une seule âme. »

 

C’est l’esprit de Jésus. Ce qui nous est demandé par Jésus, c’est de le recevoir. Et on le reçoit dans la foi là où il est donné, là où Jésus demeure et se donne. Eminemment dans l’Eucharistie et la prière fidèle du Fils, le Notre Père prié par, avec et en Jésus le Fils unique, toujours exaucé par son Père dans le don de soi. Puisse l’Esprit du Dieu vivant se joindre à notre esprit pour confesser à la vue du corps ressuscité du Crucifié : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » et répandre en tout point la miséricorde de Dieu.

Père Olivier Teilhard de Chardin

 

© Photo Gaëtan Évrard Prions en Église