Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu

13ème dimanche du temps ordinaire

 

« Qui m’a touché ? Lève-toi ! »
(Marc 5, 30.41)

« Dieu n’a pas fait la mort. » Tout dans le monde conspire par providence de Dieu à l’efflorescence de la vie – puissions-nous en goûter quelques chose en ce temps de vacances. Mais tant de forces, ‘activités et passivités de diminution’ sont si visiblement à l’œuvre dans la nature et dans l’histoire, que nous pouvons perdre la foi et l’espérance. Car « c’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde » dit la Sagesse.
 
 « Qui m’a touché ?... Lève-toi !... » Ces deux femmes expriment notre double incapacité à donner ou recevoir vraiment la vie. Et nous voyons bien que dans le ‘milieu divin’ de nos activités, nos familles, notre travail, notre pays, c’est la foi qui sauve.
 
Qu’est-ce à dire pour nous ? Qu’il nous faut entendre la révélation de Paul : « Frères, puisque vous avez tout en abondance, la foi, la Parole, la connaissance de Dieu, toute sorte d’empressement et l’amour qui nous vient de nous, qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux. » Puissions-nous cet été rendre grâce pour les dons reçus à Auteuil, et plus résolument accueillir en nos vies la puissance de notre baptême.